HomeStade 3

Stade 3

STADE 3
  Des mois jusqu'à des années après la piqûre de tique



LES SYMPTÔMES
ET
 LES TRAITEMENTS AU STADE 3
 
 

A ce stade, la maladie de Lyme est disséminée dans tout le corps.
On pourrait parler de maladie de Lyme chronique.
 
Les symptômes du stade 2 s'aggravent, se multiplient mais varient selon les individus.

Nombre de ces symptômes ont des ressemblances avec ceux de la sclérose en plaques
Atteintes cutanées: l'érythème migrant continue à s'étendre. La peau devient mince et noircit
Atteintes cérébrales avec troubles de la vue, troubles de la gravité, difficultés de concentration
 Diminution évidente de la mémoire, état dépressif, agressivité, perte d'orientation
Atteintes cardiaques: troubles de la conduction et du rythme cardiaque , tachycardie, extrasystoles
Atteintes respiratoires: douleurs intercostales, sensation d'oppression et de manque d'air
Troubles gastro-intestinaux, de la vessie.
Douleurs neuromusculaires: raideur des muscles et tendons pouvant entraîner des difficultés
de motricité, crampes, tremblements, fourmillements, lancements.
Arthrite, sinusite, sifflement dans les oreilles, perte de libido. etc....
(voir liste plus complète des symptômes).

Le malade se sent décliner car tout son corps est atteint .
Quel que soit l'âge du malade, il a l'impression d'avoir 80 ans ou plus. Les différents symptômes et douleurs apparaissent au moindre stress ou effort physique. La vie quotidienne devient très difficile.
Le malade est obligé de réduire ses activités et souvent d'arrêter sa vie professionnelle car le cerveau est atteint.

Il est difficile de diagnostiquer la maladie à ce stade tardif. La plupart des malades ne font pas la relation entre les symptômes qu'ils ressentent et une éventuelle piqûre de tique remontant à plusieurs années. Certains n'ont même pas le souvenir d'avoir eu une tique sur eux. Peut-être ont-ils eu une piqûre de nymphe (jeune tique) sans auréole rouge avec des symptômes de grippe qui sont passés inaperçus.

La plupart des médecins ne savent pas que la maladie de Lyme peut devenir aussi grave ou ils ne veulent pas le savoir!!! . C'est pourquoi, il n'est pas rare de retrouver des malades de Lyme avec des diagnostics de fibromyalgie, lupus, sclérose en plaques, Alzheimer, Parkinson. Ils sont souvent envoyés chez les psychiatres comme "malade imaginaire".

Quand un enfant se plaint de douleurs, qu'il ne peut plus suivre ses camarades au sport, que sa concentration baisse, qu'il est toujours fatigué mais que tous les examens médicaux restent négatifs, il finit généralement dans les mains d'un psychiatre. Pensez à éliminer ou confirmer un diagnostic de maladie de Lyme. 

                                TRAITEMENT AU STADE 3


Si la maladie est finalement diagnostiquée - par sérologie ou sur symptômes cliniques - un traitement aux antibiotiques à dosage élevé et sur plusieurs mois ou années permettra de stopper l'évolution de la maladie et de libérer le patient d'un bon nombre de symptômes.. Chaque personne réagissant différemment aux traitements, le malade peut s'attendre à la disparition de 40% à 90% des symptômes dont il souffre. La guérison totale n'existe pas  à l'heure actuelle. Au stade 3, on ne peut éliminer toutes les borrélies qui parfois se sont enkystées dans les tissus ou même le cerveau. Par contre, on peut retrouver une santé suffisamment bonne pour continuer à vivre presque normalement.  
 
Les antibiotiques les plus souvent prescrits sont les mêmes que ceux prescrits au stade 2 mais ils le seront sur une période plus longue puisque les symptômes sont plus graves: Rocéphine, Doxycycline, Tétracycline, Amoxicilline ou Clarithromycine +hydroxychloroquine (Plaquenil)
 (voir Mon traitement).
Certains médecins combinent ou alternent les antibiotiques qui, selon leurs catégories , agissent sur des organes différents ou sur d'éventuelles co-infections.

Retour en haut